Une reliure maçonnique du marquis de Paulmy
Grand Orient de France, 1777
In-8o
BnF, Bibliothèque de l'Arsenal, 8-BL-30842 et Réserve 4-BL-4532
© Bibliothèque nationale de France
Ces « États du Grand Orient de France » présentent les documents de travail et les principaux textes votés lors des dix-neuf séances de l’assemblée générale des loges de France conduisant la profonde réforme qui, entre 1771 et 1773, transforme l’ancienne Grande Loge en Grand Orient de France.
Antoine-René de Voyer d’Argenson, marquis de Paulmy (1722-1787), l’un des plus fameux bibliophiles de son temps, avait réuni une collection d’ouvrages prestigieuse qui constitua le noyau de l’actuelle bibliothèque de l’Arsenal, l’un des départements de la Bibliothèque nationale de France. La reliure ornée de symboles maçonniques sur les plats qui recouvre ces États en est un exemple.
Il n’est pas indifférent de remarquer que la fille unique du marquis de Paulmy épousa en 1771 le duc de Luxembourg, qui allait devenir la même année administrateur du Grand Orient.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander