Épée maçonnique « flamboyante » de Lafayette
Signature de Lafayette sur le tableau de la loge Les Trois Jours, 1832
Paris, GLDF, inv. no MAB 2939-96
© GLDF
La loge Les Trois Jours fut constituée par Lafayette au lendemain des Trois Glorieuses. La Restauration ferme la période intense de la Révolution et de l’Empire, dans une atmosphère dominée par la réaction « ultra ». La franc-maçonnerie apparaît comme un conservatoire des idées de 1789. Les loges jouent un rôle de plus en plus important dans le mouvement libéral puis démocratique et républicain. Dès les années 1820, Lafayette devient la figure emblématique de l’opposition à la Restauration. Il s’appuie sur la franc-maçonnerie. Certaines loges soutiennent même les tentatives révolutionnaires de la Charbonnerie, comme celle des Quatre Sergents de La Rochelle…
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu