Portrait de Vincent Piéglowski
Jean-François Batut (1828-1907), 1884 (?).
Pastel marouflé sur toile, 538 x 432 mm
Castres, collection de la loge L’Harmonie universelle
© loge L’Harmonie universelle
En 1847, la loge de Castres L’Harmonie universelle, présidée par le médecin d’origine polonaise Vincent Piéglowski (1811-1896), organise une récolte de fonds pour financer une crèche qui permettra d’alléger les charges des familles pauvres et d’offrir aux enfants un accueil de qualité et un suivi médical.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu