Bannière de création de l’Orphelinat maçonnique
1862.
Tissu, 970 x 560 mm
Paris, association Solidarité jeunesse / Orphelinat maçonnique (GLDF)
© GLDF
À l’instigation du frère Cattiaux de la loge La Ligne droite de la Grande Loge centrale de France, une commission est nommée pour étudier la fondation d’un orphelinat maçonnique à laquelle adhèrent une soixantaine de loges dont certaines du Grand Orient de France. L’orphelinat maçonnique est officiellement créé le 24 février 1862. En 1892, l’association établit un internat 19, rue de Crimée à Paris et achètera l’immeuble en 1909. En 1894, l’orphelinat compte 125 loges adhérentes et 84 enfants pris en charge, y compris pour leur instruction et leur préparation professionnelle. L’Orphelinat maçonnique est déclaré d’utilité publique le 2 décembre 1927. L’immeuble, réquisitionné pendant l’occupation n’est plus, après la guerre, en état d’accueillir les orphelins. Le soutien aux enfants prend alors une autre forme : ils sont laissés dans leurs familles et une aide à l’éducation est versée annuellement. En 1987, la dénomination de l’association devient Solidarité jeunesse / Orphelinat maçonnique.
En 1998, le Grand Orient de France décide de prendre en charge ses orphelins de le cadre de sa Fondation. Solidarité jeunesse / Orphelinat maçonnique ne prend donc plus en charge que les orphelins de la Grande Loge de France.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu