Patente de fondation de la Grande Loge symbolique écossaise de France Le Droit humain
Héliogravure (Dujardin Paris) sur parchemin, 550 x 405 mm
Ordre maçonnique mixte international Le Droit humain, inv. 002
© OMMI Le Droit humain
« La Grande Loge symbolique écossaise de France Le Droit humain a été constituée à l’orient de Paris le 4 avril 1893 […] par les seize sœurs et le frère soussignés, afin d’affirmer partout et toujours les droits de l’Être humain et de poursuivre le triomphe de la justice sociale, tant en France qu’à l’étranger. » Les fondateurs sont Maria Deraismes et Georges Martin. Le document est postérieur à la date de fondation.
Le frontispice de la patente présente une évocation à la gloire de l’humanité par le respect de l’héritage du passé, par les arts et la culture, par les progrès industriels, à laquelle doit adhérer et contribuer le franc‑maçon. La représentation féminine au centre représente une allégorie de la franc‑maçonnerie.
Elle tient dans la main droite une équerre à niveau symbolisant l’égalité, but poursuivi par les fondateurs. Le sceau est celui de la Grande Loge symbolique écossaise de France Le Droit humain, obédience mixte (un exemplaire de la patente était remis lors de la création de nouvelles loges au sein du Droit humain).
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu