Maria Deraismes (1828-1894)
Testament philosophique de Maria Deraismes
s. d..
Textes manuscrits à l’encre de Chine sur papier, 379 x 230 mm
Ordre maçonnique mixte international Le Droit humain, inv. 001/1 001/2
© OMMI Le Droit humain
Le testament philosophique est un engagement que le profane prend par écrit et qui précède son entrée en franc‑maçonnerie. L’initiation de Maria Deraismes se fit le 14 janvier 1882 dans la loge masculine Les Libres Penseurs, au Pecq (Yvelines), qui faisait partie de la Grande Loge symbolique écossaise de France.
Au verso se trouve une « déclaration de principe », ensemble d’intentions qui animent la loge écossaise Les Libres Penseurs à l’orient du Pecq : « La franc-maçonnerie a pour base la solidarité humaine. Elle a pour but le perfectionnement moral de l’humanité, pour moyens l’amélioration constante de sa situation matérielle et intellectuelle, et pour devise, Liberté, Égalité, Fraternité. [Elle] n’impose aucune limite à la recherche de la vérité […] exige la tolérance de toutes les opinions.
Elle est ouverte à tous sans distinction de nationalités, de races, et de croyances, et ne demande à ses adeptes que d’être libres et de bonnes mœurs… »
Après avoir pris connaissance de cette déclaration, le candidat appose sa signature pour marquer son accord.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu