Mozart en loge
Le frère Mozart
Une cantate maçonnique de Mozart dans sa publication originale
Lehre vom richtigen Verhältnisse zu den Schöpfungswerken […],
Franz Heinrich Ziegenhagen (éd.), 1792, à Hambourg, chez l’éditeur, avec 8 gravures sur cuivre de Daniel Chodowiecki et une cantate de W. A. Mozart.
In-8°
BnF, Réserve des livres rares, R-54318
© Bibliothèque nationale de France
Ce volume, dû au franc-maçon strasbourgeois F. H. Ziegenhagen (1753-1806), est révélateur d’une volonté de synthèse entre réforme sociale et arts. En effet, à un ambitieux traité de plus de six cents pages proposant la réalisation d’une communauté agricole qui préfigure l’utopisme de la première moitié du XIXe siècle, l’auteur a tenu à ajouter, pour concrétiser ses propos philanthropiques, une suite de remarquables gravures sur cuivre commandées à Daniel Chodowiecki (1726-1801), franc-maçon lui aussi. Enfin, c’est le nom d’un troisième franc-maçon qui est cité sur la page de titre : celui de Mozart, auteur d’une cantate maçonnique, composée à la demande de son ami lors de son séjour strasbourgeois de 1791, et qui voit ici sa publication originale.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu