Corto Maltese, le franc-marin
Le testament maçonnique d’Hugo Pratt
Hugo Pratt, Wheeling, 1995.
Papier, encre de Chine, feutre, 445 x 350 mm
Paris, musée de la Franc-maçonnerie, num. inv. 2011.009B
© Musée de la Franc‑maçonnerie
Trois somptueuses pages de Wheeling représentent la cérémonie d’initiation au grade de maître secret. Ce sont parmi les dernières planches dessinées par Pratt, quelques mois avant sa mort. Il se sait condamné et l’ajout d’une scène maçonnique en conclusion de cette grande aventure humaniste ne doit probablement rien au hasard. Si, quand il dessine Fable de Venise en 1976-1977, son expérience maçonnique est somme toute limitée puisqu’il n’est maçon que depuis quelques mois, en revanche, en 1995, il a près de 20 ans de travail maçonnique à son actif et a lui-même reçu ce haut grade en 1989. Ainsi les 3 planches de Wheeling peuvent en quelque sorte être considérées comme le « testament maçonnique » d’Hugo Pratt.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu