L'Église triomphante
Carnet de dessins de Villard de Honnecourt
Croquis et dessins au crayon et à l'encre par l'auteur.
Parchemin, 33 feuillets, 232 × 152 mm. Reliure cuir, en forme de portefeuille
BnF, département des Manuscrits, Français 19093, f. 4v
© Bibliothèque nationale de France
Représentation traditionnelle de l'Église triomphante, couronne en tête, tenant dans la main droite une longue hampe terminée par une croix et sur laquelle est attaché un pennon, petite bannière flottant au vent, comme celle que les chevaliers arboraient au bout de leurs lances et dont un exemple figure dans le manuscrit, page 37. De la main gauche, elle porte, en évitant tout contact direct, le précieux calice empli du sang du Christ.
Le style des plis du vêtement rappelle celui de certaines statues de la cathédrale de Reims, où l'on décèle, selon Lassus qui déplore que l'artiste ait tellement négligé les traits du visage, une influence de la statuaire antique, dont il devait rester encore, à l'époque, de nombreux fragments. Il rapproche aussi cette figure de l'école rhénane où, écrit-il, « le sentiment antique persiste pendant tout le XIIIe siècle ».
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander