Maison d'horloge et lettre ornée
Carnet de dessins de Villard de Honnecourt
Croquis et dessins au crayon et à l'encre par l'auteur.
Parchemin, 33 feuillets, 232 × 152 mm. Reliure cuir, en forme de portefeuille
BnF, département des Manuscrits, Français 19093, f. 6v
© Bibliothèque nationale de France
« Cest li masons don orologe. » (C'est la maison d'une horloge.)
La légèreté de cette construction, manifestement en bois comme le reconnaît l'architecte Lassus, qui suppose pourtant qu'il s'agit d'une horloge à l'intérieur d'une église (qui sont généralement en pierre), les couvertures en écailles qui protègent les retraits successifs et le fait que Villard en décrive toutes les faces confirmeraient bien, selon Roland Bechmann, qu'il s'agit d'une construction extérieure, un clocher comprenant le carillon qui donne l'heure aux habitants de la ville. Il en a eu confirmation en trouvant à Zoutleeuw, en Belgique, sur le toit de l'église, un clocher de bois dont la composition présente une grande analogie avec le dessin de Villard.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander