Vierge à l'enfant - Fenêtre de la cathédrale de Reims
Carnet de dessins de Villard de Honnecourt
Croquis et dessins au crayon et à l'encre par l'auteur.
Parchemin, 33 feuillets, 232 × 152 mm. Reliure cuir, en forme de portefeuille
BnF, département des Manuscrits, Français 19093, f. 10v
© Bibliothèque nationale de France
Ce dessin fait d'une main ferme semble avoir été exécuté rapidement sur place pendant une étape d'un voyage de Villard et s'être un peu effacé avec le temps.
La proportion de l'arc représenté sur cette page est ce que l'on appelle souvent le « tiers point » (notamment Oursel qui parle du « gracieux profil en tiers point »). Cette appellation n'était d'ailleurs probablement pas celle de Villard. Lassus le nomme « ogive équilatérale », et Viollet-le-Duc, qui en apprécie aussi la proportion harmonieuse, l'appelle « arc équilatéral ». Dans cet arc brisé, le centre de chaque demi-arc coïncide avec la naissance du symétrique, les centres et la clef formant un triangle équilatéral.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander