Tracés de construction
Carnet de dessins de Villard de Honnecourt
Croquis et dessins au crayon et à l'encre par l'auteur.
Parchemin, 33 feuillets, 232 × 152 mm. Reliure cuir, en forme de portefeuille
BnF, département des Manuscrits, Français 19093, f. 20v
© Bibliothèque nationale de France
Sur cette page, dont le thème est annoncé sur le texte de la page 36, Villard de Honnecourt expose des procédés utilisés dans la construction et indique comment effectuer certains tracés et effectuer certaines opérations.
Des photographies, exécutées sous éclairages ultra violet et infra rouge, ont fait apparaître, près du haut de la tour, un dessin gratté, inconnu jusque-là. Il représente un arc brisé « quint-point » dans lequel sont tracés deux demi-cercles. Cette figure présente des particularités tout à fait étonnantes, dans le domaine de la quadrature du cercle et de la détermination du nombre pi, qui ont été remarquées par Roland Bechmann. Mais il est impossible de savoir si Villard l'utilisait à cela.
À côté des croquis du haut, on distingue aussi plusieurs dessins qui ont été grattés et qui apparaissent sous éclairage ultra violet. Ils représentent des états antérieurs de la réflexion de l'auteur des dessins et confirmeraient notamment l'hypothèse d'un « triangle de référence » permettant le tracé de diverses proportions d'arcs brisés.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander