Assemblée de francs-maçons pour la réception des Maîtres : « Entrée du Récipiendaire dans la Loge »
Assemblée de francs-maçons pour la réception des Apprentis : traversée du tableau. « Le récipiendaire fait serment […] de ne jamais révéler les mystères de la Maçonnerie »
Gabanon parodié
Assemblée de francs-maçons pour la réception des maîtres : « On couche le Récipiendaire sur le Cercueil dessiné dans la Loge »
Assemblée de francs-maçons pour la réception des Maîtres : "Le Second Surveillant fait le Signe de Maître et va chercher le Récipiendaire qui est pour lors en dehors de la loge avec le Frere Terrible."
Assemblée de francs-maçons pour la réception des maîtres : « Le Grand Maître releve le Récipiendaire en lui donnant l'attouchement, l'acollade et en lui disant le mot du Maître »
Assemblée de francs-maçons pour la réception des Maîtres : "Entrée du Récipiendaire dans la Loge"
Assemblée de francs-maçons pour la réception des maîtres : « Le Récipiendaire est couché sur le Cercueil dessiné dans la Loge, le visage couvert d'un linge teint de sang, et tous les assistants ayant tiré l'Epée lui presentent la pointe au corps »
L. Wachsmut, gravures représentant les cérémonies des francs-maçons tenant loge
Série de gravures dites "gravures Gabanon", XVIIIe siècle, éditée par Martin Engelbrecht, à Augsbourg
Gravures de Jacques-Philippe Le Bas, 1707-1783.
Eau-forte coloriée au pochoir, papier, 300 x 420 mm
BnF, département des Estampes et de la photographie, RÉSERVE QB-201 (109)-FOL
© Bibliothèque nationale de France
« Le respectable Maître Hiram ne paraissant plus aux travaux comme à son ordinaire, Salomon ordonna à neuf maîtres de faire des recherches, et ceux-ci allèrent sur le mont Liban. Le deuxième jour, l’un d’eux, excessivement fatigué, voulut se reposer sur un monticule ; s’étant aperçu que la terre était nouvellement remuée, il s’en approcha et fouillant, il trouva le cadavre. Il appela ses camarades et leur fit part de sa triste découverte, présumant que c’était le corps de leur respectable Maître qui sans doute avait été assassiné, et n’osant, par respect, pousser leurs recherches plus loin, ils recouvrirent la fosse et pour la reconnaître, ils coupèrent une branche d’acacia qu’ils plantèrent au-dessus et se retirèrent vers Salomon auquel ils firent leur rapport.
Le récipiendaire se confond alors avec le cadavre d'Hiram. »
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander