Assemblée de francs-maçons pour la réception des Maîtres : « Entrée du Récipiendaire dans la Loge »
Assemblée de francs-maçons pour la réception des Apprentis : traversée du tableau. « Le récipiendaire fait serment […] de ne jamais révéler les mystères de la Maçonnerie »
Gabanon parodié
Assemblée de francs-maçons pour la réception des maîtres : « On couche le Récipiendaire sur le Cercueil dessiné dans la Loge »
Assemblée de francs-maçons pour la réception des Maîtres : "Le Second Surveillant fait le Signe de Maître et va chercher le Récipiendaire qui est pour lors en dehors de la loge avec le Frere Terrible."
Assemblée de francs-maçons pour la réception des maîtres : « Le Récipiendaire est couché sur le Cercueil dessiné dans la Loge, le visage couvert d'un linge teint de sang, et tous les assistants ayant tiré l'Epée lui presentent la pointe au corps »
Assemblée de francs-maçons pour la réception des Maîtres : "Entrée du Récipiendaire dans la Loge"
Assemblée de francs-maçons pour la réception des maîtres : « Le Grand Maître releve le Récipiendaire en lui donnant l'attouchement, l'acollade et en lui disant le mot du Maître »
L. Wachsmut, gravures représentant les cérémonies des francs-maçons tenant loge
Série de gravures dites "gravures Gabanon", XVIIIe siècle, éditée par Martin Engelbrecht, à Augsbourg
Gravures de Jacques-Philippe Le Bas, 1707-1783.
Eau-forte coloriée au pochoir, papier, 300 x 420 mm
BnF, département des Estampes et de la photographie, RÉSERVE QB-201 (109)-FOL
© Bibliothèque nationale de France
« Salomon pénétré de la plus vive douleur, jugea que ce ne pouvait être que le corps du grand architecte Hiram qui avait été retrouvé. Il ordonna d’exhumer le corps et de le rapporter à Jérusalem. Les mots de maître ayant été perdus avec la mort d'Hiram, il fut décidé d'utiliser des mots substitués. Dans le rituel d'exaltation à la maitrise, un des temps forts de la cérémonie est celui où le compagnon est « relevé » par le vénérable Maître à l'aide des cinq points parfaits de la maitrise. En latin, relever se dit  : « resurectio », qui a donné le terme de « résurrection ». Ce relèvement cérémonial serait une résurrection par laquelle Maitre Hiram renait en chaque nouveau Maître. »
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu