Wolfgang Amadeus Mozart
Photographie de Friedrich Bruckmann, d'après un tableau de Carl Jäger
Berlin, après 1850.
Photographie positive, 13 x 10 cm
BnF, département de la musique, EST. MOZART W.A. 014
© Bibliothèque nationale de France
Wolfgang Amadeus Mozart, le compositeur dont la musique incarne l’esprit des Lumières, naît à Salzbourg le 27 janvier 1756. Virtuose pianiste dès l’âge de six ans, il parcourt en compagnie de son père et de sa sœur les grandes villes et les cours royales d’Europe, suscitant partout l’admiration. Installé à Salzbourg, puis à Vienne, il devient l’auteur d’une œuvre immense : musique de chambre, concertos, symphonies, pièces vocales. Imprégnée de joie et de clarté, sa musique est un éloge du bonheur humain ; elle s’ouvre par là à l’universel. Ses opéras (Les Noces de Figaro, Don Giovanni, La Flûte enchantée) expriment son attachement aux idéaux nouveaux : l’amour, la fraternité, les vertus des gens du peuple, l’égalité ; il adhère à la franc-maçonnerie, qui défend alors les valeurs des Lumières. Au moment où il quitte son premier employeur, il écrit à son père : « Je ne dois prendre conseil que de ma raison et de mon cœur. » Un autre jour il déclare : « Ni l’intelligence élevée, ni l’imagination, ni toutes deux ensemble ne font le génie. Amour, amour, amour, voilà l’âme du génie. » Peu apprécié des grands mécènes de son temps, il meurt dans le dénuement en 1791.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu