Sur trente-deux années de règne, François Ier en a consacré environ dix-sept à la guerre, en Italie et aux frontières du royaume. La guerre a aussi ravagé l’intérieur du territoire lors de deux invasions de la Provence et d’incursions impériales et anglaises en Picardie, en Champagne et en Languedoc.
page suivante
page précédente