Portrait de François Ier en costume d’apparat
Jean et François Clouet, vers 1527.
Musée du Louvre, Peintures, inv. 3256
Photo © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski
Le visage du roi est semblable à celui qui figure sur le « premier portrait de Chantilly », de Jean Clouet. François Ier, esquissant un sourire, a les yeux fixés sur le spectateur. La monumentalité du portrait, la somptuosité du costume et du décor et les insignes du pouvoir (le collier de l’ordre de Saint-Michel, la couronne sur fond de brocart rouge) font de ce tableau le portrait d’apparat par excellence.
Réalisé à l’époque de sa captivité à Pavie, la forte présence du vêtement royal réaffirme auprès de la cour la puissance du prince. L’habit du souverain est en effet extraordinairement somptueux, du pourpoint de velours de soie rayée à la chamarre brodée au fil d’or, en passant par la chemise de fine toile, le bouffant des manches, les ornements d’orfèvrerie ou le pommeau doré de l’épée… Le tout est aux couleurs du souverain, dont on affirme ainsi l’identité personnelle.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu