La reddition de François Ier à Pavie
D’après Bernard Van Orley, Bruxelles, vers 1528-1531.
Naples, musée de Capodimonte, inv. IGMN 144489
© Erich Lessing
François Ier perd le contrôle du Milanais en 1521. Mais en octobre 1524, il parvient à reprendre Milan et assiège Pavie. Des troupes impériales arrivent sur les lieux fin janvier 1525. Après trois semaines de retranchement de chaque armée, les Impériaux surprennent les Français. Le 24 février, la rencontre que François Iersouhaitait éviter se solde par un désastre : il est fait prisonnier puis détenu par Charles Quint à Madrid pendant près d’un an.
Dans toutes les langues de l'Empire, les publications foisonnent qui font le récit de la défaite et listent les vaincus. Le peintre bruxellois Barent van Orley dessine pour Charles Quint les cartons de tapisseries célébrant la victoire. Sur cette tapisserie, offerte à Charles Quint en 1531 par les états généraux de Bruxelles, le roi de France, dont la monture vient de s’écrouler, est relevé par des soldats de l’armée impériale. Il va faire sa reddition au vice-roi de Naples, Charles de Lannoy.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu