La tentation de la croisade
Bernhard von Breydenbach, Le Grant Voyage de Jherusalem de François Regnault, adaptation en français par Nicole Le Huen, Paris, 1522.
BnF, Réserve des livres rares, RÉS-02, fol. 32 (A, alpha).
© Bibliothèque nationale de France
Le Grand Voyage de Jérusalem, relation du voyage en terre sainte de Bernhard von Breydenbach, paraît en 1486 à Mayence. L’adaptation française publiée en 1517 comporte une grande planche en deux parties que sépare un poème d’appel à la Croisade. La gravure représente, à gauche, la concorde entre les chrétiens, condition préalable à l’accomplissement de la croisade. Le pape, siégeant au milieu des dignitaires ecclésiastiques, remet l’étendard de la croisade au roi de France, devant l’assemblée des princes chrétiens. Ces derniers, identifiés par leurs cottes d’armes, lui rendent hommage. À droite, le roi est à la tête des armées chrétiennes, face aux troupes turques. Entre les deux images figure un appel en vers à la croisade.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander