Le procès de Charles de Bourbon
Registrum processus criminalis… contra et adversus Carolum de Borbonio…, 1527.
BnF, département des Manuscrits, Français 5109, fol. A v°
© Bibliothèque nationale de France
Dès 1521, à la mort de la femme du Connétable Charles de Bourbon, Louise de Savoie revendique les biens des Bourbons. Le procès tourne en défaveur de Charles, qui offre ses services à Charles Quint et quitte le royaume. Ses biens sont alors confisqués pour trahison. Au lendemain de sa mort, le 6 mai 1527, une séance de la cour des pairs juge Bourbon « crimineux de lèse-majesté, rébellion et félonie ». Sur cette représentation exceptionnellement réaliste d’un événement politique, la cour est présidée par le roi, et l’on distingue très précisément le chancelier Duprat et Charles, dernier fils de François Ier.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander