Le roi jeune, au chapeau fleurdelysé
Piéfort d’un teston de François Ier, gravé par Martin Le Gault, Paris, deuxième émission, 1521 ou après.
Argent, diamètre : 30,5 mm
BnF, département des Monnaies, Médailles et Antiques, 87
© Bibliothèque nationale de France
François Ier est le deuxième roi après Louis XII à frapper des testons à son effigie, et c’est sous son règne que cette monnaie d’argent connaît son apogée. L’image du souverain, même si elle est maladroitement gravée, bénéficie ainsi d’une diffusion sans précédent. Le premier portrait, gravé six mois après son accession au trône, est naïf mais ressemblant. Il montre un roi jeune, imberbe, aux cheveux mi-longs, coiffé d’un chapeau fleurdelysé.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu