Double ducat d’or
L'une des rares pièces d’or à l’effigie de François Ier
1515-1516.
Diamètre : 28 mm
BnF, département des Monnaies, Médailles et Antiques, AF 1930
© Bibliothèque nationale de France
Le roi n’est pas représenté sur le monnayage d’or du royaume de France ; il l’est seulement sur la principale pièce d’argent, le teston, présentant un portrait plus ou moins réaliste du souverain. Cela peut sembler paradoxal, puisque le numéraire d’or est plus prestigieux et d’une valeur supérieure à celui d’argent, mais c’est une pratique habituelle dans l’Europe de la première moitié du XVIe siècle. Cela n’empêche cependant pas certains graveurs de proposer des essais d’effigie sur des pièces d’or, rarement suivis d’effet.
Il faut se rendre en Italie pour trouver la seule représentation de François Ier sur une pièce d’or qui circula, précisément, dans le duché de Milan. Un très rare double ducat y fut frappé en 1515-1516. Le style en est fin : au droit, le roi à gauche, jeune, vêtu d’une cape attachée sur une cuirasse, porte une barbe naissante ; au revers, un écu décoré de volutes et timbré d’une couronne royale ouverte est écartelé de France et du Milanais. Le portrait semble au final plus idéalisé que réaliste, plus «  italien » que « français ». Il est, a posteriori, politiquement fort de sens que la seule pièce d’or à l’effigie de François Ier ayant circulé soit milanaise, puisque c’est l’héritage Visconti qui cristallisa toute la politique extérieure de son règne et qui en commanda les réussites comme les échecs les plus retentissants. Cette monnaie s’inscrit pourtant dans la tradition italienne, car c’est bien dans la péninsule que les premiers portraits de princes de la Renaissance sont apparus sur des pièces d’or : Milan l’avait sans doute initiée avec Francesco Ier Sforza en 1462, à moins que cette ville n’ait été devancée par Ferrare. Et François Ier n’inaugurait pas ce genre de frappe pour un prince français : Louis XII avait déjà fait graver son portrait sur ses pièces d’or frappées à Asti, à Milan et à Naples.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu