Roi de guerre et père des lettres
Roi de guerre et père des lettres : L’auteur offre son manuscrit à François ;Ier
Dans Guillaume Du Choul, Des Antiquitez romaines, vers 1547.
Turin, Biblioteca Reale, ms. varia 212, fol. 1 v°
© Su concessione del Ministero dei Beni e delle Attività Culturali e del turismo, Direzione Regionale per i beni culturali e del paesaggio - Biblioteca Reale -Torino
Dans le manuscrit qu’il réalise avec l’intention de l’offrir à François Ier, Guillaume Du Choul rend compte de la civilisation romaine de César à Claude en se fondant sur les sources littéraires et sur la documentation matérielle telle que monnaies ou inscriptions. La traditionnelle scène de dédicace prend ici la forme d’une médaille. Celle-ci épouse une représentation royale que Matteo Dal Nassaro avait inventée pour célébrer un François Ier guerrier invaincu ; mais le roi est ici qualifié de « restaurateur des bonnes lettres ». Comme César, le roi de France sait unir les armes et les lettres.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu