Un livre viatique pour la cour ?
Maître de Philippe de Gueldre, « Antoine Vérard présente son livre à François d’Angoulême, en présence de Louise de Savoie et de Marguerite d’Angoulême [?] », dans Octavien de Saint-Gelais, Le Séjour d’honneur, Paris, Antoine Vérard, 1503 (enluminé vers 1506).
BnF, Réserve des livres rares, Vélins 2239, fol. 1 v°
© Bibliothèque nationale de France
En 1506, après ses fiançailles avec Claude de France, fille de Louis XII, François d’Angoulême est appelé à la cour, en tant qu’héritier du trône. C’est sans doute à cette occasion que le libraire parisien Antoine Vérard prépare pour lui un exemplaire personnalisé de son édition du Séjour d’honneur, allégorie décrivant la cour de Charles VIII. Sur l’enluminure de dédicace, le jeune prince reçoit le volume des mains de Vérard, sous le regard de sa mère, Louise de Savoie, et d’une jeune fille qui est sans doute sa sœur, Marguerite.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander