Doré sur tranche pour la plus grande gloire du roi
Atelier de Fontainebleau, tranche dorée et ciselée au chiffre de François Ier, vers 1545, sur Recueil de textes patristiques en grec, Italie, XVIe siècle.
BnF, département des Manuscrits, Grec 1258
© Bibliothèque nationale de France
Sous le règne de François Ier, le décor emblématique et héraldique à la gloire du roi s’est généralisé dans l’art de la reliure. Le comble du raffinement est atteint dans les tranches dorées et ciselées de livres sur papier, comme celle-ci où deux « F » adossés liés par un ruban sont intégrés à un motif de feuillages, de vases et de cornes d’abondance finement exécuté ; l’ensemble est tracé au poinçon, à l’exception des fleurs de lys, repoussées à l’aide du fer qui a servi pour appliquer l’héraldique des plats et du dos.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander