Le baptême de Clovis
Office en l'honneur de sainte Clotilde
Officium et Vita sanctae Clotildis, vers 1325-1350.
Miniature, 80 x 75 mm
BnF, département des Manuscrits, Latin 917, fol. 1
© Bibliothèque nationale de France
Une unique peinture orne le texte au début du volume, représentant un évènement miraculeux relatif au baptême de Clovis : saint Remi se trouvant dépourvu de l’huile nécessaire à l’onction du roi, le Saint-Esprit lui apporte dans une ampoule les saintes huiles qui furent par la suite utilisées pour le sacre des rois de France. Clovis couronné mais dévêtu se tient dans la cuve baptismale au centre de la représentation. À droite, saint Rémi en vêtements épiscopaux s'apprête à officier, tandis que la colombe céleste apporte le chrême de la Sainte Ampoule. Quelque peu éclipsée par son mari, Clotilde, debout à gauche, fait un geste de prière. Elle est vêtue d'une robe héraldique aux armes de France et de Bourgogne tout comme la reine agenouillée à ses pieds. Il faut donc voir là un portrait de Jeanne de Bourgogne, première épouse de Philippe Vl décédée en 1348 et commanditaire probable du manuscrit. La reine fait ici une allusion claire au rôle bénéfique des princesses de Bourgogne dans l'histoire de France, en même temps qu'elle affirme sa dévotion envers la première reine chrétienne de la France.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander : page1, page2