Armure de guerre et de joute pour le roi François Ier
Armure équestre de François Ier
Cuir, fer forgé partiellement doré, textile
Paris, musée de l’Armée, inv. G. 117.
Photo © Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Pierre-Luc Baron-Moreau
Cette armure a été commandée en janvier 1539, au cours de la trêve de Nice, par Ferdinand Ier (1503-1564), frère de Charles Quint et futur empereur, pour être offert en présent diplomatique à François Ier. L’armure est achevée l’année suivante mais la reprise des hostilités entre la France et l’Empire la retiennent à Innsbruck jusqu’au XIXe siècle. L’ensemble rejoint alors les collections rassemblées au château d’Ambras par l’archiduc Ferdinand. En février 1806, alors que ses armées occupent l’Autriche, Napoléon Ier manifeste son intérêt pour cette armure. Selon son vœu, elle est partiellement envoyée à Paris mais l’improvisation et la hâte avec lesquelles est mené ce transfert n’ont pas permis l’enlèvement de la totalité des pièces, désormais partagées entre Paris et Vienne.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu