François Ier armé chevalier par Bayard à la bataille de Marignan
Tableau de Louis Ducis, 1817.
Château royal de Blois, inv. D. 882.7.1
© Château royal de Blois / photo : F. Lauginie
La première mention de l’adoubement, cérémonie par laquelle Bayard aurait fait François Ierchevalier, n’apparaît qu’après la défaite de Pavie. Aucun roi n’avait jusqu’alors réclamé ce rituel. Cet adoubement vient a posteriori justifier l’emprisonnement du roi à Pavie. Chevalier, il ne pouvait pas fuir. Vaincu par le nombre, le monarque s’est en effet rendu et a eu la vie sauve dans l’honneur, contrairement à ceux qui ont fui le combat.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu