5e rondeau : François Ier priant du pied de la Croix, pendant le siège du château de Milan
Interprétation du psaume XXVI, Dominus Illuminatio mea, avec allusions à la vie de François Ier par François Demoulins, avec dessins à la plume de Godefroy le Batave, France, 1516.
BnF, département des Manuscrits, Français 2088, fol. 3
© Bibliothèque nationale de France
Après la bataille de Marignan, le roi, en prière devant le crucifix, demande à Dieu de conserver la victoire. Il a envoyé le général Pedro Navarro ("Petre Navarre") pour assiéger le château de Milan où s'est réfugié le duc Massimiliano Sforza. Navarro dirige le travail de deux sapeurs pour miner les murailles de la citadelle, plusieurs pièces d'artillerie sont représentés à sa droite. Le 4 octobre il réussit à faire sauter la muraille et le duc de Milan se rend.

Transcription du texte :
« Si consistant adversum me castra, non timebit cor meum ».
Le roy après qu’il heut envoyé Petre Navarre et plusieurs aultresz pour assieger le chasteau de Mylan pour obtenyr de Dieu perseverance de victoyre, il se metoit en oraison et disoyt :
« Si les chasteaulx veulent tenyr et se affermer contre moy, mon cueur ne les craindra ».
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander