6e rondeau : François Ier, devant la Croix, montre à Louise de Savoie que son espérance est dans le Christ
Interprétation du psaume XXVI, Dominus Illuminatio mea, avec allusions à la vie de François Ier par François Demoulins, avec dessins à la plume de Godefroy le Batave, France, 1516.
BnF, département des Manuscrits, Français 2088, fol. 3v
© Bibliothèque nationale de France
Le sixième dessin met à nouveau en scène la dévotion du roi (« F. filus »), ici accompagné de sa mère Louise de Savoie (« L. mater ») en habits de veuve. Le roi désigne le crucifix, pour montrer qu'en cas de guerre il placera son espérance dans le Christ.

Transcription du texte :
« Si exurgat adversum me praelium, in hoc ego sperabo ».
Madame divisant naguerez avecquez le Roy luy disoit : Ha Monseigneur j’ay oncquorez peur quant je considere le danger où vous avez esté, et si nouvelle guerre survenoit je serois en grand paine. Le Roy luy respond en luy monstrant le crucifix : Ne vous chaille, Madame,
« Si guerre se esleve contre moy, en cestuy là sera mon esperance ».
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander