La salamandre dans les arts du livre
Publio Fausto Andrelini, Poème dédicacé à François Ier au moment de son avènement, 1515.
BnF, département des Manuscrits, Latin 8397, fol. 1
© Bibliothèque nationale de France
La salamandre apparaît très souvent dans les manuscrits de présentation à François Ier : elle prend l'aspect d'une sorte de lézard, plus ou moins vert, en général représenté allongé dans les flammes, la tête tournée en arrière, vers la droite. Elle est presque toujours associée aux armes de France, parfois aux F couronnés, et peut elle-même porter une couronne. Elle crache (mange ?) quelquefois des flammes, puisqu'elle est sensée se nourrir de feu, plus rarement elle crache de l'eau, montrant qu'elle éteint aussi le feu.
Parfois ce sont deux salamandres qui servent de support héraldique aux armes de France. Enfin, dans quelques manuscrits la salamandre est associée soit, comme ici dans la marge supérieure, à l'hermine de Bretagne, emblème de sa première épouse Claude de France, soit plus rarement au phénix d'Éléonore de Habsbourg, épousée en 1530 après le traité de Madrid.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu