Henri IV
Portraits dessinés de la Cour de France
François Clouet (vers 1520-1572), vers 1572.
Pierre noire et sanguine, 362 x 253 mm
BnF, département des Estampes et de la photographie, RÉSERVE NA-22 (12)-BOITE
© Bibliothèque nationale de France
Élevé par sa mère Jeanne d'Albret, reine de Navarre, dans le protestantisme, il épousa Marguerite de Valois, sœur du roi Charles IX, huit jours avant le massacre des protestants de la Saint-Barthélemy (24 août 1572) ; lui-même y échappa en abjurant. La mort du duc d'Alençon et d'Anjou, frère du roi Henri III, et l'assassinat de ce dernier, le firent monter sur le trône de France, mais il ne fut pas reconnu comme roi par les catholiques, ayant renoncé au catholicisme en 1576. Il rétablit cependant l'autorité du royaume grâce à ses succès militaires et à sa seconde abjuration. Ses grandes qualités qui entraînèrent le redressement économiques et financier de la France, son adresse, son humour, sa bonhomie, sa générosité, le rendirent très populaire. Son premier mariage fut annulé, et il épousa, en 1600, Marie de Médicis dont il eut quatre enfants, parmi lesquels le futur roi Louis XIII. Il fut assassiné en 1610.
Henri IV, surnommé le Vert Galant, connut une vie sentimentale mouvementée. Il eut plusieurs maîtresses, la plus célèbre étant Gabrielle d'Estrées. François Clouet l'a représenté à son arrivée à la cour de France, à l'époque de son mariage avec Marguerite de Valois, la sœur du roi. Le futur Henri IV a presque vingt ans. Le 12 avril 1572, sa mère lui écrit en lui conseillant de soigner son apparence et d'accoutumer ses cheveux "à se relever, mais non pas à l'ancienne mode". Cette remarquable esquisse, où l'inquiétude du jeune roi de Navarre transparaît, est émouvante de sensibilité et de vérité. La spontanéité du dessin relève de l'instantané. La souplesse du modelé, la texture des cheveux vaporeux, ne se retrouvent pas dans le crayon achevé, beaucoup moins expressif. Henri IV ne se limita pas aux portraits dessinés pour la diffusion de son image dans les cours étrangères, il fut en effet le premier roi à utiliser la gravure à cette fin.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander