L'épreuve de l'arc
Épisode inspiré de L'Odyssée, chant XXI, vers 30-434
Les Travaux d'Ulysse : série de 58 gravures à l'eau-forte réalisées par Théodore Van Thulden, d'après les fresques du Primatice et de Niccolo Dell'Abbate au château de Fontainebleau dans la Galerie d'Ulysse (détruite en 1739). Paris, Pierre Mariette, 1633.
BnF, département des Estampes et de la photographie, FOL-CC-57 (39)
© Bibliothèque nationale de France
Il s'agit de l'épisode où Pénélope, inspirée par Athéna, défie les prétendants de bander l'arc d'Ulysse. Celui qui réussirait aurait alors droit de l'épouser. On voit Ulysse en train de manier l'arc, dont la flèche doit passer par les douze trous de haches. Primatice et Van Thulden ne suivent pas ici le texte d'Homère : ils représentent des tiges avec des anneaux de tapisserie qui font référence à la fidélité de Pénélope et à sa toile. Derrière Ulysse se trouve Athéna, reconnaissable à son casque et à son bouclier. Les prétendants sont attablés et regardent Ulysse tirer. Télémaque est sans doute le personnage représenté à gauche, l'épée dépassant de sa tunique. Au dernier plan, Pénélope regagne sa chambre avec ses suivantes, obéissant aux injonctions de son fils.
Moralité : « Ulysse bande l'arc du premier coup, & tire une flèche, qu'il fait passer adroitement dans toutes les boucles qu'on avait plantées. Ce qui montre assez Que les choses qu'on estime le plus malaisées, ne le sont pas, lorsque pour les surmonter on joint comme il faut la force à l’adresse. »
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu