Portrait équestre de Soliman le Magnifique (1494-?-1566)
Mœurs et usages de Persans, Indiens… Un vol. de 56 feuilles rassemblant 65 peintures et dessins.
Gouache
BnF, département des Estampes et de la photographie, RÉSERVE OD-41-4, fol. 40
© Bibliothèque nationale de France
Prisonnier après Pavie, François Ier écrit à Soliman souverain turc de l’empire ottoman pour lui demander de l’aide mais c’est en 1536 qu’est établie l’alliance franco-turque entre le roi de France et Soliman dit le Magnifique. C’est la première alliance diplomatique entre un empire chrétien et un empire non chrétien. Elle provoque un grand émoi dans le monde chrétien : comment le roi très chrétien a-t-il pu conclure cette « alliance impie » avec un païen, cette « union sacrilège de la fleur de lys et du croissant ». Cette alliance stratégique qui durera plus de deux siècles et demi permettra à la France de jouir d’une influence privilégiée en terre d’Islam, jusqu'à la campagne d'Égypte, qui voit les troupes napoléoniennes envahir un territoire ottoman en 1798-1801.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander