Défilé des funérailles du roi Mausole : Porteurs de corselets
Attribué à Henri Lerambert (1550-Paris, 1609), vers les annés 1570.
Pierre noire, lavis, rehauts de blanc sur papier préparé beige. 365 x 164 mm
BnF, département des Estampes et de la photographie, RÉSERVE B 5
© Bibliothèque nationale de France
Un groupe de soldats casqués, revêtus de cuirasse et de jupette portent des enseignes et des trophées. Ce dessin ayant pour thème un cortège triomphal, imitant les triomphes romains, était destiné à amplifier L’Histoire de la reine Artémise (ce sont les tapisseries conservées qui permettent de le rattacher à cette série). Ce projet de tapisserie se situerait dans la procession qui suit l’exposition de l’effigie du roi Mausole, avant les chars. Il illustrerait un triomphe en l’honneur de Lygdamis, fils du roi, après une victoire militaire. Il est probable que des commandes d’entre-fenêtres soient à l’origine de certains d’entre eux. Le thème du triomphe, I trionfi, connut une grande vogue à la Renaissance. Les figures historiques étaient considérées comme des modèles exemplaires, et Jules César comme le plus prestigieux soldat de l’époque romaine. Les chars de triomphe de L’Histoire de la reine Artémise et ce triomphe sont issus de cette iconographie.
Peu d’éléments précis sont connus sur la vie et l’activité de Lerambert, nommé "peintre des tapissiers du roi" en 1600, travaillant à Fontainebleau depuis 1570. Il exécuta semble-t-il, les cartons ou dessins à grandeur d’exécution de la tenture de L’Histoire de la reine Artémise. En 1608, il travailla pour le Louvre et les Tuileries au côté de Jacob Bunel (1558-1614), artiste qui participa à la décoration de la Petite Galerie du Louvre et à celle du cabinet de la reine.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander