Château de Blois : profil du bâtiment neuf et élévation du côté de la cour du vieux bâtiment
Dessin de Jacques-François Blondel (1705-1774), vers 1760.
BnF, département des Estampes et de la photographie, VA-41 (5)-FOL
© Bibliothèque nationale de France
Résidence des ducs d’Orléans, modernisé par Louis XII, le château de Blois fut avec Amboise un lieu de séjour pour le jeune François d’Angoulême. Dès son avènement en 1515, celui-ci se préoccupe de faire reconstruire le vieux logis démodé, du côté des jardins, eux-mêmes en pleine réfection. La façade extérieure, dite des Loges, est grandiose et audacieuse, elle est ornée de loggias superposées et rythmées par des pilastres. Cette façade concentre les innovations voulues par François Ier au château de Blois en raison de son célèbre escalier. Le décor, d’inspiration italienne, est caractéristique de la première Renaissance française : les moulures horizontales sont coupées à angle droit par les pilastres qui encadrent les fenêtres.
Les emblèmes royaux sont partout : salamandres couronnées de François Ier et monogramme F et C du roi et de la reine Claude de France. À l’origine, l’escalier occupait le centre de la façade. La dysmétrie, qui peut séduire aujourd'hui, est due à la destruction d'une partie de l'aile gauche au XVIIe siècle par Gaston d'Orléans.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander