Le catalogue des livres censurez par la Faculté de théologie de Paris
Paris, 1544.
BnF, Réserve des livres rares, RÉS-P-Q-835
© Bibliothèque nationale de France
À partir de 1517, les universités de Louvain, de Cologne et de Paris interdisent à maintes reprises les écrits de Luther et des réformateurs, mais sans publier leurs condamnations. Le parlement de Paris soutient étroitement l’Université dans cet effort de contrôle de l’édition, que le roi encourage aussi après 1535. Les visites chez les libraires se multiplient dans les années 1540 et, pour la première fois, la faculté de théologie regroupe en une liste les interdits déjà prononcés. Ce très rare exemplaire de la nouvelle édition présente la particularité d’avoir été abondamment étudié et annoté par son premier possesseur, Martin Bésard, un Suisse correcteur d’imprimerie à Paris.
L’Index de 1544, qui comprend 230 titres, reflète l’activité de la faculté de théologie, qui examinait et condamnait œuvre par œuvre les écrits qui lui étaient remis.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander