Portrait en perspective du Louvre à prendre du côté du Pré-aux-Clercs
Dessin de Jacques Cellier, dans Recherche de plusieurs singularités... portraictes et escrites, Reims, 1583-1587.
BnF, département des Manuscrits, Français 9152, fol. 96
© Bibliothèque nationale de France
Sauval rapporte qu'en 1540, lors de la visite de Charles Quint, "il fallut faire quantité de réparations. On dora toutes les girouettes. Les armes de France furent en plusieurs endroits peintes et arborées. La plupart des croisées furent agrandies et les vitres peintes. On augmenta le nombre des appartements... Et de fait, on rendit ce château si logeable que Charles Quint, le roi, la reine, le dauphin, la dauphine, le roi et la reine de Navarre, les enfants de France, le cardinal de Tournon, le connétable, et même la duchesse d'Etampes, la maîtresse de François Ier, y eurent chacun des appartements proportionnés à leur qualité. Aussi alors y fit-on tant de dépenses, qu'un registre entier des Œuvres royaux en est tout plein et ne contient autre chose."
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander