Un manuscrit autographe de Tory
Itinerarium provinciarum omnium, attribué à Antonin le pieux
Édité par Geoffroy Tory, Paris, 3 mai 1511.
Manuscrit autographe de Geoffroy Tory, sur papier. Reliure en veau noir aux initiales G et P (Guillaume Prousteau), XVIIe siècle
Orléans, médiathèque municipale, Ms. 312, fol. 6-7
© BMVR Orléans
Entre 1507 et 1513, Geoffroy Tory enseigne dans plusieurs collèges parisiens et prépare des éditions critiques de textes classiques. Ce manuscrit autographe est préparatoire à l'édition, parue en août 1512 chez l'imprimeur Henri Estienne, d'une description de l'Empire romain par province, où l'auteur indique surtout les distances entre les villes.
Pour établir le texte, Tory a comparé (collationné) deux manuscrits, dont il indique les variantes par des codes colorés qu'il explique dans l'adresse au lecteur situé en page de gauche : le rouge pour les titres (comme au Moyen Âge, d'où le terme « rubrique » qui vient de « ruber », rouge), le rose pour les ajouts provenant du deuxième manuscrit, plus récent, et le soulignement en bleu pour les passages qui, à l'inverse, ne se trouvent que dans le plus ancien. Ce système a dû être simplifié à l'impression (toutes les notes sont en rouge).
L'ébauche de compas dans la lettrine est sans doute le seul dessin sûr de la main de Tory.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu