Tory imprimeur du roi François Ier
Ordonnances du Roy nostre sire, sur l’estat des tresoriers et manyment des finances
Geoffroy Tory, Paris, 1532.
BnF, Réserve des livres rares, RÉS-F-1894, page de titre
© Bibliothèque nationale de France
Geoffroy Tory porte le titre d’imprimeur du roi à partir de l’automne 1531. Cette distinction s’explique en partie par ses relations à la cour de François Ier, où il a su faire apprécier ses livres « modernes » à plusieurs grands dignitaires. Mais elle incarne aussi l’officialisation d’une politique culturelle de l’imprimé reposant sur l’affirmation de la langue française, politique dont Tory avait en quelque sorte écrit le manifeste avec son Champ fleury. Dans ses nouvelles fonctions officielles, il publie ici, en français et en caractères romains, des édits royaux sur les finances, alors même que l’usage de l’imprimé reste épisodique pour ce genre de textes jusqu’à l’ordonnance de Villers-Cotterêts (10 août 1539). Avec son élégant encadrement « aux dauphins » en page de titre, il donne beaucoup de solennité à cette brève publication.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander