Une reliure au Pot cassé
Geoffroy Tory, Aediloquium
Simon de Colines, Paris, 1531 (n. st.).
Reliure en veau brun orné de la petite plaque au Pot cassé de Geoffroy Tory, dorée, Paris, vers 1531
BnF, Réserve des livres rares, RÉS-P-YC-1284, plat supérieur
© Bibliothèque nationale de France
Pour orner ses éditions, Geoffroy Tory a conçu et fait graver deux plaques de reliure (une grande et une petite) à sa marque au Pot cassé. Obéissant à un souci commercial (assurer la diffusion de ses œuvres par un motif frappant), ces plaques n’en sont pas moins une illustration supplémentaire de ses principes et ambitions esthétiques : leur motif de rinceaux disposés en candélabres à l’antique est de fait exceptionnel dans le contexte parisien de l’époque. Propriétaire de ses plaques, Tory n’était pas relieur pour autant (comme on l’a parfois pensé) et les a confiées à des ateliers de son choix.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu