André Gide, Jean Schlumberger, Jacques Rivière et Roger Martin du Gard à Pontigny
1922.
photographie
© Coll. succession A. Gide/ Éditions Gallimard
Nées de l’action laïque de l’« Union pour la vérité », les rencontres estivales de Pontigny sont l’un des hauts lieux de la vie intellectuelle européenne de la première moitié du XXe siècle.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu