BnF
la guerre de 14-18

Les contre-offensives françaises pour stopper l’avancée allemande sont particulièrement meurtrières. Lors de la "bataille des frontières", les Français perdent 27 000 soldats dans la seule journée du 22 août, ce qui en fait une des plus sanglantes de toute l’histoire de France.

page suivante
page précédente