Rapport du commissaire spécial de police de Nancy [au directeur de la Sûreté générale], relatif aux mesures sanitaires, inhumation des soldats morts et enfouissement des cadavres de chevaux, surveillance des champs de bataille, mesures pour empêcher le pillage et les vols sur les cadavres
Des autorités civiles désemparées
Nancy, 31 août 1914, minuit.
32 × 21 cm
Pierrefitte-sur-Seine, Archives nationales, F/7/12936
Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine
Ce rapport envoyé par le commissaire de police de Nancy montre la réalité de la guerre : les fossoyeurs militaires n’y suffisant pas, il se trouve à la tête de dizaines de fossoyeurs civils, pour enfouir les cadavres d’hommes et de chevaux.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu