Brancardiers portant secours à un blessé français
Des morts par milliers, autant de blessés…
Rol, agence photographique, 1914.
BNF, Estampes et Photographie, Ei-13
© Bibliothèque nationale de France
Si la gestion des morts pose problème dans les premières semaines de la guerre, il en va de même pour la gestion des blessés : les lits d’hôpitaux prévus sont loin de suffire. Les médecins militaires sont dépassés, on manque d’infirmiers.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu