Faire part de décès d’Abel Gendarme de Bévotte
Mort militaire, deuil familial, gloire posthume
27 × 20,5 cm
BNF, Philosophie, Histoire, Sciences de l’homme, fonds des Recueils, Ln1-77
Le sergent Gendarme de Bévotte, 23 ans, meurt dès le 10 août, de suites de blessures, d’après la fiche militaire. Le faire-part imprimé par sa famille le dit tué à l’ennemi.
Les proches ont-ils récupéré le corps ? Ontils reçu un diplôme symbolique ?
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu