Le Dieu Thor, la plus barbare d’entre les barbares divinités de la vieille Germanie
Stéréotypes ancestraux
F. Clasquin, 1915.
Épinal, Imagerie Pellerin, Lithographie coloriée, 40 × 30 cm
BNF, Estampes et Photographie, Li-59 (17)-Fol
© Bibliothèque nationale de France
Dans cette image d’Épinal, où une représentation monstrueuse du dieu Thor dévaste les églises, est illustré le thème, omniprésent dès l’été 1914, d’un combat à mort entre civilisation latine et barbarie germanique, entre christianisme et paganisme.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu