L'assassinat de Gaston Calmette par Henriette Caillaux
Le Petit journal. Supplément du dimanche
Paris, 29 mars 1914.
BnF, Département Philosophie, Histoire, Sciences de l’homme, FOL-LC2-3011
© Bibliothèque nationale de France
«Tragique épilogue d'une querelle politique.
Mme Caillaux, femme du ministre des finances, tue à coups de revolver M. Gaston Calmette, directeur du Figaro. »

Caillaux, ministre des Finances dans le gouvernement Doumergue, subit des attaques relayées par Le Figaro, dirigé par Gaston Calmette. Henriette Caillaux, décidée à défendre la réputation de son mari et la sienne, décide de rencontrer Calmette le 16 mars 1914 à la direction du Figaro, où elle se fait conduire dans la voiture de ministre de son mari. Elle tire sur Calmette six balles à bout portant. Son avocat réussira à convaincre le jury que le crime était un crime passionnel, et obtiendra ainsi l'acquittement le 28 juillet 1914. À Paris, l’affaire Caillaux intéresse plus le citadin français que les «bruits de guerre » jugés lointains et presque irréels.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu