La mobilisation partielle en Russie, le 29 juillet 1914
L'Echo de Paris du 30 juillet 1914, N°10942, page une
Paris, 30 juillet 1914..
BnF, département Droit, Économie, Politique, JOD-216
© Bibliothèque nationale de France
Le point de non retour
La décision de mobilisation partielle de la Russie, la veille de l’ordre de mobilisation générale, pousse le gouvernement allemand à réagir vite : sans cela, le plan Schlieffen, qui table sur la lenteur et la difficulté de la Russie à regrouper ses troupes, est condamné à échouer. L’Allemagne déclare la guerre à la Russie le 1er août. Dans l’Écho de Paris daté du 30 juillet, le député catholique Albert de Mun témoigne de l’inquiétude grandissante de l’opinion publique en France : « L’heure a-t-elle sonné ? Ce jour est-il venu ? C’est à l’Allemagne de le dire ! »
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu