Les Français rentrent dans Mulhouse, le 8 août 1914
L'âme de l'Alsace-Lorraine : romance patriotique
E. Perroud, compositeur ; G. Notiov, parolier, Paris, 1914.
couverture illustrée ; 27 cm
BnF, département Musique, 4-VM7-208 (262)
© Bibliothèque nationale de France
Les Français tentent de prendre pied en Alsace
Les Français mènent, dans leurs tous premiers combats, un assaut dans le sud de l’Alsace, un acte plus symbolique que stratégiquement décisif. Altkirch, puis Mulhouse, sont abandonnés par un repli tactique des troupes allemandes. Cette victoire est largement célébrée à Paris. Elle est même à l’origine d’une abondante littérature populaire, avec comme événement suprême la première leçon de français des petits Alsaciens, donnée par un instituteur en pantalon garance. Mais Mulhouse est à nouveau perdue le 10 août. Hormis une incursion à la fin du mois, elle ne verra plus de troupes françaises avant le 17 novembre 1918.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu